FINANCEMENT 18 octobre 2021

Les ASBL ont-elles bénéficié de l'augmentation de l'avantage fiscal sur les dons ?

​L’an dernier, le gouvernement belge a augmenté l'avantage fiscal pour les dons afin de venir en aide au secteur associatif, dont les acteurs ont été mis à mal par la crise sanitaire. L'Écho dresse toutefois un bilan mitigé, voire décevant, de cette mesure.

En juin 2020, le taux auquel les contribuables pouvaient calculer la réduction d'impôts pour les dons versés aux organisations caritatives est passé de 45 % à 60 %. Mais le secteur associatif en a-t-il profité ? L'Echo a tenté d'y apporter une réponse.

Une générosité accrue

Selon SPF Finances, cette mesure aurait fait augmenter le nombre de dons sur le territoire belge. 

En 2020, près de 2,5 millions de dons ont été effectués, soit une augmentation de 17 % par rapport à 2019. Le montant total de ces dons s'élève désormais à plus de 370 millions d'euros, soit une augmentation de 80 millions d'euros, ou 27 % de plus, par rapport à 2019.

A qui revient l’argent de ces dons ?

L’état fédéral est intervenu à hauteur de 45 % sur les 290 millions d'euros donnés, pour un total de 130 millions d'euros. L'intervention publique de 60% sur les 370 millions d'euros versés en 2020 a coûté

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.