Compte, bilan, budget, trésorerie... Comprendre les concepts-clés !

Dans la notice introductive qui précède, nous avons vu la nécessité, mais aussi tout l’intérêt de tenir une comptabilité. Mais en quoi consiste au juste cette obligation ? D’instinct, chacun sait qu’il s’agit d’enregistrer au jour le jour les opérations, d’additionner celles-ci en fin d’exercice, et de contrôler à cette date les avoirs de l’association. Journal, comptes, bilan (sans oublier les éléments annexes comme le budget ou la trésorerie) sont les supports de ces opérations. Autant de concepts entre lesquels on ne vous en voudra pas de vous emmêler parfois, et qui valent bien ici une petite piqure de rappel.

On ne va pas faire ici un cours de comptabilité, qui même sous une forme résumée, dépasserait de loin le cadre de ces notices. C’est d’autant plus vrai que deux types de comptabilité sont accessibles aux ASBL en fonction de critères d’importance fixées par la loi. : la comptabilité en partie double et la comptabilité simplifiée. On se limitera ici à une présentation générale, commune à ces deux univers, remettant à plus tard la description des contenus et celle de la mécanique propres à chacune d’entre elles.

Lire aussi : La comptabilité des ASBL : maîtriser les bases

Compte et bilan : des réalités bien distinctes, mais aussi bien liées

Pour bien comprendre la différence entre un compte et un bilan, il faut partir de la différence entre un fim et une photographie. Le film raconte une histoire : en comptabilité, nous le désignerons par le compte qui retrace un ensemble d’opératio

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.