Urgence climatique : les ASBL et l’enjeu de la transition écologique

Moteur de notre société, les ASBL ont un rôle à jouer face à l’urgence climatique. Pour elles, la transition vers un modèle plus durable peut se faire aussi bien au niveau de leur objet social que de la manière de gérer leur structure.

Le 3ème rapport du GIEC publié en avril dernier faisait un constat alarmant : les émissions de gaz à effet de serre doivent atteindre leur plafond d’ici 2025 et diminuer de moitié d’ici 2030. Sans quoi, le monde ne sera plus « vivable ».

Pour arriver à cet objectif, les experts ont présenté des pistes d’actions. « Si nous opérons les bons choix en matière de politique, d’infrastructures et de technologies, nous pourrons changer nos modes de vie et nos comportements, avec à la clé une diminution de 40 à 70 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050 », affirmait Priyadarshi Shukla, coprésident du groupe de travail III du GIEC.

Si les réponses doivent donc être avant tout structurelles et politiques, les ASBL ont évidemment un rôle à jouer dans l’effort collectif. « Quand je prends le train chaque matin et que je vois les gens autour de moi je me dis que leur travail devrait

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.