Construire son business plan associatif - Leçon 13 : établir les comptes

Marc Thoulen, expert auprès de MonASBL.be, aborde ici le second volet du plan financier des ASBL, consacré cette fois aux comptes annuels. Le résultat des comptes va en effet impacter le patrimoine de l’association, tant dans son l’ampleur que dans sa structure. L’établissement de comptes prévisionnels constitue ainsi une démarche qui s’articule avec l’objet de la leçon précédente, laquelle était consacrée au bilan.

Comptes et bilan roulent leurs mécaniques

Le but du compte prévisionnel est de s’assurer que le flux courant des recettes est en équilibre avec celui des dépenses, voire le dépasse d’assez pour assurer la pérennité de l’association.

Le principe est simple : le surplus du compte est la voie royale pour améliorer le bilan. Il faut bien que les recettes dépassent les dépenses si l’on veut pouvoir réserver quelque chose pour l’avenir. A la fin de l’exercice, le surplus du compte va se retrouver au bilan

  • où il permettra, au passif, de gonfler les provisions,  
  • et à l’actif, de disposer d’un volant supplémentaire de trésorerie.

Lire aussiConstruire son business plan associatif - Leçon 11 : réaliser le bilan de l'ASBL

A son tour, provisions et trésorerie pourront être « transformées » en investissements nouveaux ou servir à réduire la dette. Pour pallier à la sous-capit

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.